Porte de garage : vaut-il mieux préférer le sapin ou l'alu ?

En matière de portes de garage, vous avez le choix entre différents modèles. Et chacun présente des qualités et des défauts.

La porte de garage à la française est la plus économique mais il faut avoir un espace à l'extérieur. La porte pliante se compose de vantaux articulés par des charnières ; parfaite pour les petits espaces, elle est délicate à automatiser.

Portes garages enroulables

La porte de garage basculante est composée d'un panneau unique. Deux types d'ouverture existent pour la porte basculante : à bras d’équilibrage et à contrepoids.

La porte sectionnelle fonctionne à l’aide de panneaux articulés. Ceux-ci viennent se positionner en hauteur ou sur les côtés.

Son prix est supérieur à celui d'une porte à battants. Enfin, la porte de garage à enroulement se compose de lames qui s’enroulent à la verticale.

Ce modèle ne rogne pas sur l'espace mais n'autorise pas d'entrée piéton. A ce sujet, n'oubliez pas de décider si vous voulez installer un portillon.

Les portes de garages sont proposées principalement dans quatre matériaux : le bois, l'alu, le PVC et l’acier. Les plus solides se révèlent être celles en aluminium, cependant que le polychlorure de vinyle se révèle le plus léger et le moins onéreux.

De son côté, le sapin est à la fois esthétique et isolant. Les personnes désirant bénéficier d'une bonne isolation avec une porte en métal opteront pour une porte dotée de deux parois.

L'entretien est pour sa part quasiment inexistant sur une porte en polymère ou en alu, mais incontournable pour les matières naturelles.

Pose de la porte de garage : particulier ou professionnel ?



Certains types de porte comme la porte à la française peuvent être mis en place par un bricoleur chevronné.

A contrario, certains modèles exigent un professionnel, comme les portes à enroulement. D'une manière générale, contacter un professionnel reste avantageux : expérience, engagement, TVA réduite, etc.

Notamment si vous restaurer une maison ancienne d'un vieil immeuble, l'ouverture pour le garage ne correspond aux dimensions standards. A quelques millimètres près, on peut toujours poser un équipement de série, le cas échéant vous aurez besoin d’une porte sur-mesure.

Celle-ci conviendra parfaitement et garantira donc une bonne isolation. Pour ce faire, il est primordial de prendre des mesures particulièrement précises et de demander l'intervention d'un professionnel[artisan qualifié.

Une porte de garage coûte souvent plus de 1000€. Tout dépend de la taille, du modèle et du matériau.

Les portes à la française sont les plus économiques, tandis que les portes sectionnelles latérales font chauffer la carte bleue. Une porte en sapin coûte quelques centaines d'euros, le coût peut atteindre plusieurs milliers d'euros pour la même porte en bois exotique.

Les tarifs diffèrent ainsi considérablement, en conséquence il convient de bien préciser ses besoins avant d'acheter. La porte du garage joue un rôle non négligeable dans l'isolation d'une habitation.

Si le sapin a des propriétés isolantes, il est toujours possible d'améliorer l’isolation d’une porte en aluminium et donc faire des économies de chauffage. Un tel modèle peut par exemple être couvert de panneaux en laine végétale comme en mousse.

Il existe d'ailleurs tout le nécessaire autour de 40€ alors que les coffres seront protégés avec des joints de caoutchouc. Même déjà en place, une porte de garage peut accuellir une motorisation.

A vis sans fin, à crémaillère, tubulaire axiale… Il en existe plusieurs types, cependant, chaque moteur convient à une porte en particulier. Par exemple, un moteur à bras ne se pose que sur les portes à battants ou pliantes et finalement la porte sectionnelle supporte bien une motorisation à crémaillère.

Hors installation, un automatisme coûte de 150 à 800 euros, garantissant quoiqu'il en soit bien-être aux personnes comme durabilité à la porte de garage.